ANGOLA

Plan Stratégique de la Zone Industrielle

ANGOLA 2017-10-09T14:08:14+00:00

Project Description

  • Plan Estratégico Zona Industrial Luanda Angola - Idencity

OBJECTIF

La stratégie nationale de l’Angola définit comme secteurs prioritaires d’action la pauvreté, l’éducation, la santé, l’amélioration des infrastructures de base, la sécurité alimentaire, le développement rural, l’administration publique, l’urbanisation et le logement, la déconcentration urbaine, la réinsertion sociale, l’emploi et l’entrepreneuriat, et la gestion macroéconomique.

DESCRIPTION

En lien avec cette feuille de route gouvernementale, il a été identifié la nécessité de localiser une Zone Economique Spéciale (ZES) à Luanda, pour trois raisons fondamentales liées au développement du pays :
La création d’une Zone Economique Spéciale permet une croissance rapide, durable et diversifiée de l’économie. A traves la ZES, le territoire angolais dispose d’une opportunité unique pour engager son développement et être compétitif.
Les Zones Economiques Spéciales constituent des plateformes idéales depuis lesquelles développer la stratégie de développement, de consolidation et d’institutionnalisation d’un entrepreneuriat national solide et compétent.
La mise en place d’une ZES rend réalisable plus que jamais l’objectif de création de groupes économiques nationaux forts et compétitifs, dans les secteurs technologiques, organisationnels, financiers, permettant de disposer de cadres professionnels spécialisés et d’entrepreneurs qualifiés.
Ayant comme objectif l’élaboration d’une ZES de référence en Afrique, ce projet comprend une analyse précise :

  • Du positionnement territorial de l’Angola, et de Luanda en particulier.
  • Des lignes d’actions qui, en conséquences des besoins identifiés, doivent embrasser une infrastructure aux dimensions d’une ZES
  • De la planification opérationnelle et des actions élémentaires à mettre en place immédiatement.

Du lien entre la ZES et la politique nationale, permettant un argumentaire solide justifiant l’infrastructure selon les trois dimensions principales considérées : l’aspect sociale, l’aspect économique et le développement durable du territoire.